Croquis, aquarelle et randonnée

Tu le sais, ici, le croquis de randonnée reste notre passion. Ce blog va désormais développer cette réalité arts plastiques et randonnée. L’important, c’est ta création ; c’est ton ressenti. Depuis combien de temps dessines tu ? Combien de stages et formations as-tu suivi ? Sincèrement, qu’est-ce qui ne te satisfait pas encore dans ton travail ?

Aquarelle botanique, Ajuga pyramidalis

En venant rencontrer l’artiste Stéphane, à la Barma en Queyras, tu trouveras sûrement réponses à ces questions. L’idée, c’est de comprendre ta sensibilité et tes besoins.
Ensuite, ce qui fera – enfin – la différence, c’est l’organisation d’une méthode. Tout en conservant certaines de tes habitudes (on évitera le coup du Oublie-tout et repart de zéro…), l’important est que tu comprennes les modules suivants :
– Dessin au trait, formes et paysages
– Principes de cadrage
– Premières valeurs, niveaux de gris
– La couleur et ses valeurs
– Quelle technique pour quel sujet ?
Chaque module peut se travailler plus ou moins intensément selon tes envies, tes attentes (croquis botanique, paysages, architecture, rural-street sketching, crayon, feutre, aquarelle…).
Connaître l’ensemble de ces processus pour – le moment venu – en associer deux ou trois à ton avantage par rapport au sujet. Tu sauras enfin ce qui fait la différence…

À bientôt

Publié dans Culture | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Aquarelle de Fort-Queyras

Le dessin et illustration colorée d’architecture reste une base « prétexte » pour mieux développer tes techniques créatives. Quand tu viendras à la Barma, je te mènerai du côté de Fort-Queyras.

Conception au trait des volumes, valeurs des couleurs, tu exerceras ton œil au papier mouillé.
Mieux, tu découvriras en sus l’histoire complète d’une architecture qui concentre à elle seule – cas assez unique en France – les périodes médiévales, Vauban, Séré de Rivières, Maginot…

Publié dans Culture | Marqué avec , | Laisser un commentaire

La flore du Queyras explose au printemps sur ton carnet de voyage !

Tu le sais, aux chambres d’hôtes la Barma en Queyras, la nature c’est notre dada. Pars avec ton accompagnateur, Stéphane, pour découvrir la flore vernale – peu connue – des Alpes du Sud et la transcrire sur ton carnet de voyage.
Ces végétaux étonnants préfèrent s’adapter aux nuits d’altitude encore fraîches plutôt que de lutter dans l’exubérance de la concurrence estivale. Sauras-tu les reconnaître ? Stéphane est là pour t’aider à les comprendre et à les identifier. La vieille herbe est encore sèche mais, déjà, crocus et tussilages surgissent telles des gouttes de rosée colorée ; un plaisir des sens.

Hepatiques, flore vernale des Alpes du Queyras

Ton travail a été plutôt productif ces derniers temps mais sauras-tu te récompenser de tes bonnes décisions et comportements ? À chaque réussite sa récompense et t’offrir un week-end art & nature reste une sacrée opportunité. Ce sera l’occasion pour toi d’apprendre de nouvelles techniques de dessin et aquarelle pour valoriser ton carnet de voyage voire d’autres supports que tu auras le temps de peaufiner selon tes envies. Ici, l’objectif, c’est d’abord de prendre le temps de te recentrer dans la nature, d’observer, de ressentir, et de libérer ton geste.

Pulsatille des Alpes au printemps

Save the date ! Tu es intéressé.e par cette idée ? Contacte-nous pour en parler.

Publié dans Flore | Marqué avec | Laisser un commentaire

Randonnée vers le bivouac

Tu le sais, faire une randonnée en montagne vers un bivouac d’altitude est une expérience magique. Je te reparlerai sans doute de ces destinations de rêve que les Alpes du Queyras peuvent t’offrir. En attendant, tu peux déjà planifier ton agenda pour cet été, ou cet automne, pour ton séjour de randonnée pédestre aux chambres d’hôtes WWF Panda la Barma. À bientôt.

Bivouac de randonnée en montagne
Publié dans Bivouac | Marqué avec | Laisser un commentaire

Observation de la faune sauvage au printemps

Tu le sais, l’observation de la faune sauvage est un des piliers des séjours montagne du Gîte WWF Panda la Barma en Queyras. Besoin de grand air et d’évasion ? Rejoins-nous pour un weekend de randonnées agréables que tu ne seras pas prêt.e d’oublier.
bouquetins, chamois, mouflons, cerfs, chevreuils, marmottes… Toutes ces espèces sont présentes dans le secteur montagne d’Abries-Ristolas en Queyras.

Observation des bouquetins en Queyras


Le programme se fera selon tes attentes et la saison. N’oublie pas de prévoir tes pique-niques !

Chamois des Alpes du Queyras

Save the date ! Tu es intéressé.e par cette idée ? Contacte-nous pour en parler.

Publié dans Faune | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Randonnée raquettes en Queyras

Tu le sais, l’hiver, au gîte de France WWF Panda la Barma à Ristolas en Queyras, la randonnée en raquettes à neige c’est notre dada. Joints-toi à nous pour des balades en montagne magnifiques au pays du Mont-Viso à deux pas de l’Italie. Que tu sois un adepte aguerri de la raquette à neige ou bien débutant.e, l’idée c’est de profiter de la nature de l’hiver.

Randonnées à raquettes à neige dans les Alpes du Queyras avec un accompagnateur en montagne

Stéphane, ton accompagnateur en montagne, pourra te prêter du matériel si tu n’as pas de raquettes. Avec lui, pars découvrir les paysages grandioses des Alpes du Queyras et les secrets de la nature de ce parc naturel régional d’exception.

À tout bientôt

Publié dans Raquette | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Le chamois des Alpes du Queyras

Les mauvaises langues disent qu’il y a plus de chamois que d’habitants dans le parc naturel régional du Queyras ; peut-être n’ont-elles pas tout à fait tort… Ce premier article te permettra de comprendre la méthode naturaliste de l’accompagnateur montagne en Queyras, Stéphane Simiand.
L’idée, c’est d’abord de bien t’occuper de ton séjour de randonnée ; outre l’échelle progressive de tes objectifs, de la gestion de tes capacités physiques, du plaisir de la contemplation de paysages somptueux, tu auras quand même accès à quelques éléments de connaissance culturelle et naturaliste… Peut-être plus, si tu en fais la demande.

Chamois du parc naturel régional du Queyras dans les Hautes-Alpes

La première astuce simple pour identifier le chamois est de reconnaître sa tête blanche zébrée de noir, ses cornes fines et recourbées caractéristiques. Stéphane te précisera ensuite comment identifier le mâle de la femelle par des détails subtils au niveau de ces mêmes cornes ; idem pour l’éterlou – jeune de plus d’un an – ou le chevreau, jeune de l’année. Attention, la couleur du chamois varie selon la saison ; gris-foncé à noire en hiver, plutôt beige en été… couleur chamois.
Dans la « Vie de la Montagne », c’est encore le naturaliste Bernard Fischesser qui nous parle le mieux du cycle naturel annuel du chamois. L’été, les femelles constituent de grandes hardes, avec les jeunes, qui seront rejointes par les mâles, l’automne, au moment du rut. Un chamois des Alpes peut vivre jusqu’à 15-25 ans et peser jusqu’à 40-50 kg pour un mâle, 10 à 20 pour une femelle. Il peut perdre le quart de son poids en hiver.

Harde de chamois des Alpes du Queyras, en automne

C’est sur la commune d’Abries-Ristolas que les chamois sont les plus nombreux dans le parc naturel régional du Queyras, malgré la prédation des chasseurs. Comme nous le rappelle l’Arche des Cimes – la Maison du Parc de Ristolas –, la rigueur de l’hiver, les accidents, les épizooties – dont certaines liées à la présence importante des moutons en alpages –, et la prédation du loup, font varier les effectifs.

À bientôt pour de belles observations avec Stéphane.

Publié dans Faune | Marqué avec | Laisser un commentaire